• Le label Viande Française : qualité ?

     

     

    coup de gueule

    Le label Viande bovine (ou porcine) française est-il un gage de qualité pour le consommateur ?

    Clairement, non !

    Ce label, apparu lors de la crise de la vache folle, a plus un rôle informatif quant à l'élevage de l'animal que sur la qualité même de la viande.

    Lors de cette fameuse crise de la vache folle, les professionnels de l'agroalimentaire ont du rassurer les consommateurs qui ont brutalement pris conscience qu'on  leur faisait avaler de la merde, avec leur consentement tacite.
    Communiquer pour rassurer. Depuis ce label est apposé sur tes viandes élevées et abattues en France. Il signifie que la réglementation française en la matière est respectée (interdiction de farine animale, bêtes non issues de clonage, etc...)

    Mais, je vous "rassure", question qualité ce label n'a aucune valeur.

    Pour ce qui est de la viande bovine, près de 70 % de la barbaque que vous trouvez en grande distribution n'est rien autre que de la viande de laitières. Comprenez de pauvres bêtes épuisées par le rendement qui n'ont pas vue beaucoup la gueule d'un pâturage, à la viande presqu'aussi dure que le coeur d'un skinhead.
    Porc et volaille, même combat. Elevés en batteries, dans des conditions indignes, bourrés d'antibiotique pour combattre les maladies dues à la surpopulation...

    Miam ! ça donne envie hein ?

    Malheureusement notre pouvoir d'achat étant ce qu'il est, nous sommes bien contraints de nous rabattre sur cette viande bas de gamme.

    Pour vous assurer de la qualité réelle de la viande, faites davantage confiance aux labels tels que labal rouge ou AOP ou encore JGP...

    Pour ma part, j'ai modifié ma façon de consommer, bien que carnivore devant l'éternel. Moins de viande mais plus de qualité.
    Viande bas ou moyen de gamme pour les bourguignons ou autres plats en sauce, viande labélisée pour les grillades ou viandes rôties.

    Oui mais c'est cher.
    Oui, mais non... prenez par exemple de la viande de veau pour une blanquette. Un kilo de viande de consommation courante c'est moins cher qu'un kilo du même morceau acheté chez un boucher de confiance. A priori, mais dans les faits...
    La première dégouline de flotte à la cuisson et au final il vous reste de pauvres parts riquiqui. La viande d'origine contrôlée achetée chez le boucher vont certes vous coutez plus cher à l'achat mais outre le fait que la perte est ridicule, vous aurez en plus le plaisir du goût.
    A un steack taillé dans une bête au rebut préférez un bon morceau de charolais ou de salers, quitte à en manger moins souvent.

    Achetez moins, mais mieux.

    Pour vous y retrouver parmi les différents lables, voici la plaquette publiée par le CIV (Centre d'information des viandes)

    coup de gueule
    (origine Salers)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :